Mon premier coach retreat !


Coachretreat
«Coach Retreat =Coaching Dojo + Code Retreat» Oana Juncu

PREAMBULE

Samedi 29 juin nous avions rendez-vous à Nantes pour un CoachRetreat. Kesako ? Bonne question ! j’ai d’ailleurs eut du mal à en expliquer le principe à ma moitié avant de partir, elle qui pensait que je me rendais à une « nouvelle » conférence agile. Je m’en suis tiré en lui promettant une explication à mon retour. Ce billet sera donc une forme de réponse.

De bonne heure nous partîmes avec Matthieu, Simon et Christophe, direction Nantes même afin de vivre cet événement et de découvrir ce famous CoachRetreat.

LE PRINCIPE

Au final un coach retreat c’est plutôt simple à décrire :

  • 1 samedi
  • 3 animateurs
  • une vingtaine de personnes ultra-motivées partageant un certain état d’esprit
  • 1 check-in :
  • 1 local avec 4 pièces séparées
  • 1 scénario sélectionné par le groupe
  • 4 rounds d’une heure : 40’ de mise en situation, 10’ de débrief interne et 10’ de débrief global
  • 4 techniques décrites, mise en application et débriefées
  • 1 repas convivial et auto-organisé
  • 1 rétrospective finale

A chaque itération, la technique à utiliser est décrite et commentée, le scénario va rester inchangé toute la journée. Chacun choisi alors dans quelle salle il va participer et ensuite quel rôle il endossera : Le « seeker », celui qui estcoaché ; Le « coach », celui qui amène le coaché à envisager sa situation sous un nouvel angle ; Les « observateurs », ceux qui assistent à la mise en situation sans en être directement acteur.

That’s it !

Les concepts abordés

> J’ai vraiment apprécié cette approche Kata. L’idée de refaire plusieurs fois le même scénario en variant soit la technique, soit le rôle, soit la salle est vraiment très fort.
ClicRewind> Le « Clic and Rewind » : Qui n’a jamais rêvé de jouer le rôle de Bill Murray dans « Un jour sans fin » et de conquérir Andie MacDowell a force d’apprentissage et de répétition. Le principe est très simple : « Clic » j’ouvre une parenthèse, une discussion ouverte peut se tenir; « clic rewind » Je reviens sur ce que j’ai dit et je reprends. Cette technique a été utilisée lors des 4 sessions tellement elle était adaptée au format Kata de cet événement : droit à l’expérimentation, demande de précision, besoin de coordination …
> Oui ET … ? Amener l’entretien à se dérouler de façon positive et éviter l’effet déconstructif du « oui Mais ! »
SolutionFocus> Solution focused : Orienter l’entretien vers la recherche de solution plutôt que sur l’accumulation de problèmes. On utilisera pour cela la question miracle en se projetant dans le futur. La question circulaire, ou comment les autres se rendent compte du changement. Et la question d’échelle qui permet de positiver la situation actuelle et de se projeter de façon réaliste vers une situation plus favorable.

Appreciative inquiry

> Appréciative inquiry : Exercice plus cadré qui passe par quatre phases (Situation initiale, Le rêve, Le pourrais et le devrais) J’ai représenté cette démarche par un schéma faisant le lien avec la technique précédente.
> Le « AhA ! wall » : Permettre de partager les apprentissages de chacun. C’est vraiment tout simple et très efficace. (C’est le cas pour la plupart des idées à base de mur, de post-it et d’intelligence collective)

Mon mur personnel des « Aha ! »

N’ayant pas participé très activement au mur physique (il me faut un peu de temps pour décanter les choses), je me permets d’ajouter quelques post-it post-event.
> Le « check-in » peut être utilisé pour désamorcer une situation tendue. En gestion de crise il est souvent difficile de revenir à une situation normale. Le fait de pouvoir échanger sur son état émotionnel permet d’apaiser la situation et de rétablir un niveau de communication acceptable. Le débrief pourra alors se dérouler un peu plus tard.
> Les « icebreakers » comme source d’énergie : Pour dépasser les règles de la chronobiologie,  les exercices avant la reprise de l’après-midi ont permis d’être à nouveau disponible physiquement et psychiquement. Le revers c’est que cette énergie est simplement mobilisée, la chute est rude en fin de journée !
> La positive attitude oui, mais il ne faut pas laisser trop de place au rêve afin d’éviter un retour trop brusque de la réalité du terrain.
> Le « oui et …» est une démarche qui peut se faire seule. Un très bon outil du quotidien à pratiquer sur soi sans retenue.
> Chacun sa personnalité, sa représentation, son outil … L’essentiel étant d’être à l’aise avec sa propre démarche.

Si c’était a refaire, ou si on vous le propose …

Si vous avez envie d’apprendre des choses sur vous-même allez-y sans retenue, la communauté agile possède la faculté d’accueillir chaleureusement une diversité humaine des plus riche, c’est ce qui en fait sa grande valeur.
… et la prochaine en France se déroulera à Bordeaux le 16/11 !

Remerciements

Aux organisateurs et animateurs : Oana Juncu, Christophe Keromen et Patrice Boisieau
Les locaux : Ippon Technology et notre hôte Alvin Berthelot
Et bien entendu tous les participants !

« C’est vous qui le dites ! »

Fabrice Aimetti :   « Coach Retreat Nantes du 29 juin 2013″
Matthieu Barbereau : « Coach Retreat Nantes – 29/06/2013 »
Cécilia Bossard : « Coach retreat à Nantes. Yes ! And ? »
Yves Hanoulle : Description plus détaillée et le calendrier

Publicités

Une réponse à “Mon premier coach retreat !

  1. Pingback: Coach-Retreat le 29 juin à Nantes |·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s