Kanban pour l’IT s’invite à la vespérale Granit


Les temps modernes L’association Granit propose 3 fois par ans des vespérales : conférences autours de la Vision, de la Promotion et de la Connexion.

Ce mardi 9 avril, j’ai donc assisté a cette rencontre dans le but de parfaire ma vision du kanban et de ré-apprendre quelques leçons. Je dirais quelques mots des présentations qui ont précédé pour remercier l’association Granit d’organiser de tels événements et également pour évoquer une initiative très positive dans le domaine de la formation et du recrutement: Le pacte PenBreizh. Si vous suivez le lien, vous trouverez une infographie de cette action qui souhaite favoriser le développement du pôle numérique en Bretagne en permettant la formation de candidats a des compétences spécifiques à nos métiers. En bref, associer Entreprises et Région pour Identifier, Former et Accompagner.

Kanban pour l'IT

Kanban pour l’IT

Laurent Morisseau nous a ensuite offert une présentation de ce que la méthode kanban peut apporter dans le contexte de l’IT.

J’ai apprécié l’approche de la présentation du kanban autour de l’équilibre a trouver entre la Demande et la Capacité d’un système, les leviers pour améliorer ou dé-saturer un système et la prise en compte des réalités issues du terrain.

J’ai moins apprécié l’approche un peu négative de scrum, étant persuadé que le kanban possède suffisamment de potentiel pour ne pas avoir besoin de marcher sur ses cousins. Effectivement la pratique de scrum n’apporte pas toujours les bénéfices escomptés (on a évoqué l’augmentation de la fréquence de livraison, l’amélioration du time-to-market) Les obstacles rencontrés ne sont que révélés par scrum et sont assez souvent liés au cadre ou au contexte organisationnel qui ne voit pas ou ne souhaite pas réaliser les changements qui seraient nécessaire. A voir si kanban se montrera plus à même de débloquer certains verrous.

Je retiendrais les points suivants :

  • Dans le monde de l’IT, il est difficile de représenter et de mesurer le Stock (Temps d’attente)
  • Si le kanban avait été décrit par Hergé, il aurait pour sous-titre : « Objectif Flux »
  • Apporter des contraintes à un processus, permet de faire émerger des problèmes, d’initier ou de favoriser la communication. Bref, provoquer le changement.
  • Il n’existe pas de projet « pilote » kanban !
  • Le cycle W
  • Le rythme du changement équivaut à 2/3 x le temps de cycle.

Question sur kanban et CMMi : Sujet d’actualité. Tout comme scrum il n’y a pas d’opposition. Un article récent sur le sujet de Yuval Yeret publié par la Lean System Society : Mashing up Kanban & CMMI – A potential love story?

Question organisation  » Connaissez vous un commercial qui ne prendra pas une commande sachant qu’il n’a pas la capacité à le produire ? »

Pour rappel, Laurent Morisseau est l’auteur du livre « Kanban pour l’IT » qui fait référence sur le sujet. Une note de lecture est en cours de préparation… patience ou lisez le je me porte garant du temps investi.

Réflexion personnelle : Comment mesurer la maturité d’un concept en France : Compter les anglicismes employés lors des conférences ? Par exemple, sur cette échelle, kanban est en avance par rapport au LeanStartup…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s