La matrice des compromis


Boussole

S’il y a bien une chose que l’agilité m’a appris, c’est le compromis et ce a tous les niveaux : Organisation, Equipe, Projet…
– Ainsi on se demandera à chaque itération quel compromis trouver entre Livraison et Apprentissage
– Les stories du backlog produit sont négociables par l’équipe, le client
– Chaque membre de l’équipe cherchera un compromis entre sa spécialisation et le travail d’équipe…
– … de même qu’entre responsabilité et autonomie
– Le kanban va lui nous inviter à réfléchir au rapport entre contraintes et fluidité

C’est peut être de la pratique continue de l’art du compromis que nait le concept d’émergence.

La matrice

Revenons au sujet de ce billet, la matrice de compromis: Devant la complexité de certains projets, il vaut mieux s’équiper correctement avant de se lancer. Parmi les outils qui vont participer à rendre le chemin moins chaotique, celui-ci va servir de boussole lorsque l’on devra rendre des arbitrages. Elle fait partie de la charte du projet qui permet entre autre de répondre aux questions suivantes : Pourquoi travaillons-nous sur ce projet ? Qui utilisera notre produit ? Comment mesurons nous notre réussite ?

Construction

Parmi les critères on retrouvera inévitablement le triangle d’acier (Cout, Qualité et Délai). J’ai pris le parti de décliner la partie Qualité suivant différent critères sur-lesquels les parties prenantes peuvent avoir des attentes particulières.  L’idée sera donc de choisir les 5-6 critères prédominants qui vont permettre de différencier l’essentiel de l’important.

Partage

Étant un adepte des diagrammes en forme de radar, je reprends cette forme pour visualiser et partager avec les équipes l’empreinte de flexibilité du projet. Cette représentation a l’avantage de pouvoir être mise à jour au fil du projet si elle est remise en cause par un événement (coupe budgétaire, nouvelle politique de sécurité …) ou un retour exigeant de revoir la charte du projet.

Un autre intérêt sera de pouvoir aisément la partager avec l’ensemble des parties prenantes du projet et de s’assurer que l’objectif est bien commun même si parfois les intérêts peuvent diverger.

MatriceDesCompromis

Cette pratique n’a pas été inventée par les méthodes agiles et n’est pas réservée à ce contexte… si vous êtes allergiques à la chose agile, n’hésitez pas à l’utiliser sans modération.

Références

Jonathan Rasmusson en parles dans son Inception Deck
Esther Derby, USI 2012, Equipe agile auto-organisée ? Définition, opportunités et challenges

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s